Comment aménager un talus ?

L’aménagement du jardin est fait avec du talent. Il ne suffit pas d’avoir une idée en tête. La réalisation est possible quand vous savez à quoi vous avez affaire. Le talus fait partie des constructions qui peuvent donner du style à votre extérieur. Cependant, l’installation ne doit pas être faite n’importe comment, il est utile de connaitre des techniques indispensables pour avoir un meilleur résultat.

Les caractéristiques du talus

Si vous avez une partie de votre jardin en pente, le fait d’aménager un talus est la meilleure idée à suivre. Le talus est donc de ce fait un aménagement en pente naturelle. Il ne s’agit pas de créer une inclinaison dans votre jardin pour votre plaisir. Mais le principe est de construire un décor pour sauver cette pente désagréable. Le talus est caractérisé par trois niveaux bien distincts. Chacun d’eux peut faire face à des problèmes éventuels. La plus haute couche est représentée par les plus belles conditions. Que ce soit pour l’état du sol ou autre chose, le sommet est le plus idéal. La partie du milieu est souvent en conflit avec l’érosion. Des glissements de terre peuvent avoir lieu si l’aménagement n’est pas bien réalisé. La couche la plus basse du talus est la partie qui accumule le plus la pluie.

Les plantes adéquates

Le talus est exposé à plusieurs difficultés. Il est donc utile de bien choisir les plantes à cultiver pour garder votre aménagement en bon état. Le sommet fait face au vent. La sécheresse est souvent présente vu que c’est en hauteur. Il est approprié d’y mettre des arbres qui pourront supporter l’effet du vent et la terre parfois aride. La canne de Provence est un exemple parfait. Le vent n’aura aucune chance avec ce type de végétaux. Afin de protéger le talus de l’arrivée de l’érosion, privilégiez les plantes dont les racines sont assez grosses. Elles pourront maintenir la terre à sa place sans engendrer un éboulement. Pour calmer les eaux de pluie sur la partie basse du talus, les végétaux qui mangent beaucoup sont les bienvenus. Ils pourront se satisfaire à ce niveau du talus.

Comment entretenir un talus ?

L’entretien d’un talus n’est pas une tâche facile. Le fait d’être en pente n’est pas là pour faciliter les  choses. Il est même parfois assez risqué de s’en occuper. Même avec les meilleures machines, un talus peut s’avérer un peu dangereux quand il est question de la conservation. Pour cela, il est donc indispensable de choisir des plantes qui n’ont pas besoin de trop d’attention. Utilisez les végétaux couvre-sol pour vous faciliter la vie. Au lieu d’arroser les arbustes présents, optez pour l’arrosage automatique. Vous aurez ainsi moins de travail et l’effet ne sera pas mauvais.

Bon à savoir si je veux planter des fleurs en bordure de mon trottoir
Les aménagements essentiels pour créer du relief dans un jardin